Lucienne Girardbille

L'ikebana, un "art des fleurs" japonais, est né d'une ancienne tradition chinoise, introduite sur l'archipel avec le bouddhisme. Autrefois pratiqué par des prêtres dans les temples, puis dans des familles nobles et à la Cour, c'était alors l'affaire des hommes. Puis, avec la modernisation du Japon, plusieurs nouvelles Écoles sont apparues, et cette pratique s'est démocratisée. Après 1945, l'ikebana s'est diffusé dans le reste du monde.

Diplômée de l'École Ikenobo, pratique l'ikebana depuis une bonne dizaine d'années. Très intéressée par le Japon, sa culture et son univers esthétique, elle se perfectionne en suivant régulièrement des cours en Suisse et au Japon (au siège de l'École Ikenobo à Kyoto).